Banane écologique

La banane écologique est cette banane produite avec de l’engrais naturel (ex : phosphogypse ou potamag entre autres qui sont des engrais chimiques naturels autorisés dans la production biologique) ou uniquement avec du fumier ou du compost et entretenue en utilisant des bio pesticides ou des techniques de protection naturelles comme l’utilisation des plantes comme l’eucalyptus ou le neem.

Depuis trois ans l’APROVAG est dans la promotion de la banane écologique au dépend la banane conventionnelle produite avec des intrants chimiques de synthèse afin de répondre non seulement au souci de protection de l’environnement et de la base productive (le sol) mais aussi offrir aux productrices et producteurs l’opportunité d’avoir accès à une part plus importante du marché national et international.

Au niveau national, la qualité supérieure de la banane écologique facilitera la concurrence avec les gros producteurs privés de la banane conventionnelle financièrement mieux assis et disposant plus de moyens matériels. La qualité améliorée permettra également de faire face valablement la banane importée de la Côte d’Ivoire et dont le prix est supérieur au prix de la banane locale Sénégalaise. Au niveau sous-régional et international, elle permettra l’accès à des niches et/ou des marchés haut de gamme du fait de son caractère sain et écologique.

L’initiative de promotion de la banane écologique par le CA de l’APROVAG, de concert avec sa base, est de ne plus faciliter l’approvisionnement en engrais chimiques, et de mettre en place des parcelles test pour démontrer les avantages de la culture écologique. L’adhésion de tous est acquise et les producteurs ont accepté progressivement la reconversion. Les contraintes à la promotion de la banane organique sont :

l’approvisionnement en matière organique, dont le prix a quasi doublé avec l’engouement de la production bio, la maîtrise des techniques de compostage (seuls les producteurs des parcelles de démonstration ont été formés pour l’instant), l’inadéquation des infrastructures pour le compostage et l’accès aux engrais naturels ou biologiques. 

Retour en haut